Filtrer les produits

Casques de quad et de motocross, casques jet ou intégraux, adulte ou enfant

  • CASQUES CROSS ADULTE
  • CASQUES QUAD ENDURO

    Casque Quad Enduro

    Qu’est est la différence entre un casque de quad enduro et un casque de cross ? 

    Le casque de quad enduro a sensiblement la même forme que le casque de moto cross étant donné que le but est le même : protéger le visage des projections de boue, de pierres ou de la poussière et surtout des impacts générés par un choc mécanique en cas de chute ou d'accident. Le casque protège le crâne bien sûr, mais aussi le visage grâce à la mentonnière qui fait partie intégrante du casque de quad enduro.

    La différence majeure entre le casque de quad enduro et le casque de quad cross est la visière rabattable intégrée du premier quand le second nécessite l'ajout d'un masque pour protéger les yeux et le visage. La visière du casque de quad enduro protège la face du pilote et empêche le vent de s'engouffrer mais elle peut toujours se relever et se baisser en cas de besoin. Cette différence s’explique par le fait que les besoins en aérodynamisme dans les compétitions d’enduro sont moindre que en cross.

    Quelle est la composition d’un casque quad enduro ? 


    Avant toute chose, il faut  bien comprendre que le casque de quad enduro est un équipement de pilote de quad indispensable et même obligatoire pour la sécurité du pilote qui le porte.
    Le casque enduro est donc un équipement de protection individuel qui possède sensiblement les mêmes caractéristiques que celles du casque de motocross avec :
    - la mentonnière,
    - les aérations et la visière casquette, mais avec en plus la visière rabattable transparente ou fumée. Cela évite d'avoir à porter un masque de moto cross ou des lunettes de motocross sur les yeux.

    Pour ce qui est de la sécurité, tous les casques que vous trouvez sur le marché sont normalement homologués mais parmi l'offre, il en existe de différentes qualités. La calotte peut être composée de fibre ou de polycarbonate. 

    Le casque en fibre est plus léger tout en restant fiable. Il s'agit le plus souvent de matériaux composites qui mélangent de la fibre de verre, du kevlar, du carbone… Donc le poids dépend de la composition de l'amalgame. L'attrait de la légèreté est évident pour qui pratique l'enduro avec des engins à 2 roues ou 4 roues motorisé, car quelques centaines de grammes d'écart qui pèsent ou non sur les cervicales pendant une longue durée vont faire la différence. Tout particulièrement dans les compétitions officielles de quad enduro qui peuvent durer plusieurs heures pour certaines.
     La fibre est très résistante, en cas d'accident, elle travaille et absorbe elle-même le choc pour ne pas casser. En contrepartie, le casque en fibre est souvent plus cher car sa fabrication est plus compliquée et nécessite un équipement industriel plus important.

    Le casque en polycarbonate est normalement meilleur marché car sa fabrication est beaucoup plus simple et rapide. Sa coque ne se déforme pas en cas de choc, mais c'est sa calotte interne qui absorbe l'énergie cinétique. En revanche, il est plus lourd que le casque en fibre, ce qui est un handicap pour la pratique du quad enduro.
    Certaines marques de casques de quad enduro possèdent des technologies particulières comme par exemple la marque de casque de quad bell qui a intégré la technologie MIPS dans la conception de ses casques afin de mieux protéger le pilote des chocs obliques.

    Si vous êtes désireux d’avoir un casque de quad enduro fait à partir de polycarbonate alors nous vous conseillons :
    - Les casques de quad Kenny
    - Les casques de quad enduro Shot Racing 

    Comment choisir son casque de quad enduro ?

    Si vous pratiquez le quad enduro, vous partez pour de nombreuses heures donc, si votre sécurité est primordiale, votre confort est également extrêmement important. Le poids est un critère à prendre en compte en priorité. Comme nous l'avons vu plus haut, le casque en fibre, un peu plus cher, est plus léger donc préférable.

    Lorsque vous achetez votre casque de quad enduro, pensez à son entretien. Il est judicieux de disposer de mousses internes amovibles pour pouvoir les nettoyer facilement. Même si l’hygiène n’est pas réellement un critère de sécurité, il est néanmoins indispensable que vous restiez en bonne santé et que vous évitiez d’avoir des otites à répétitions à cause d’un foyer microbien qui stagne dans vos mousses de casque de quad enduro. Vérifiez bien que les mousses à l’intérieur de la coque du casque d’enduro sont faciles à enlever et surtout à repositionner. Si vos mousses sont un enfer à remettre en place, vous risquez de moins souvent nettoyer votre casque et/ou de vous énerver à chaque fois que vous allez le faire.

    Dans la vaste gamme des modèles de casque de quad enduro qui possèdent des mousses faciles à enlevées, nous vous conseillons de vous diriger par exemple vers les casques de quad enduro de la marque O’neal.

    Parmi les critères d'achat, optez pour une visière de qualité, elle doit bien résister aux chocs, aux rayures, aux UV, mais également à la buée. Pour lutter contre la buée, vous avez plusieurs options : la visière double-vitrage, le film antibuée à ajouter, la visière traitée anti-buée d'origine, le produit de nettoyage censé la prévenir... 

    Le double-vitrage est de loin de système le plus efficace. Le système est le même que pour les vitres de nos constructions, il consiste à intercaler une couche d'air entre la paroi extérieure qui subit le froid et la paroi intérieure soumise à la chaleur dégagée par la tête et la respiration.

    Dans certains cas, notamment pour certains écrans trop bombés, il est impossible d'avoir du double-vitrage et d'ajouter un film plastique amovible pour lutter contre la buée. Vous pouvez alors avoir recours au traitement de votre visière avec un liquide spécifique. Le produit agit comme une éponge chimique et absorbe l'humidité de l'air. Le procédé fonctionne relativement bien par temps sec mais connaît vite ses limites dès que le temps est humide. Le produit est vite saturé sous la pluie et ne sert plus à rien. Le double-écran reste donc le moyen le plus adapté pour vous épargner la buée et d'avoir à relever et abaisser votre visière sans arrêt.

    Vérifiez que la visière correspond à une taille standard afin que vous puissiez en trouver une de rechange facilement. Vous avez le choix, selon vos goûts, le lieu où vous pratiquez et la qualité de votre vision entre une visière transparente ou fumée. 

    La taille de votre casque doit bien sûr être parfaitement adaptée. Le casque ne doit pas bouger sur votre tête mais ne doit pas non plus vous serrer. Pensez lorsque vous l'achetez que les mousses neuves vont un peu se tasser à l'usage donc il vaut mieux que vous sentiez très légèrement serré plutôt que trop lâche. Vous avez peut-être un fabricant préféré car la forme du crâne n'est pas la même chez tout le monde et certaines marques de casques de quad enduro correspondent mieux à certaines que d'autres.

    Quels sont les critères d’homologation en compétition d’un casque quad enduro ? 

    Le FFM – la Fédération Française de Motocyclisme – précise dans son Règlement Enduro et Rallye TT les conditions suivantes : 

    Pour les casques, seule la norme ECE 22/05 sera reconnue. 

    Le casque de quad enduro ne doit pas présenter de chocs et il est recommandé de le remplacer si la date de fabrication a plus de 5 ans. Les Commissaires techniques peuvent, le cas échéant, juger que le casque ne présente plus les caractéristiques requises et refuser celui-ci. 

    Les casques ouverts, ou les casques jet sont interdits, sauf en x-trem. 

    Les casques ayant un appendice aérodynamique (aileron) sont interdits, sauf ceux qui sont homologués d’origine avec cet accessoire.

    Comment prendre soin de son casque de quad ?

    Pour des questions d'hygiène, vous devez nettoyer votre casque régulièrement mais vous augmenterez également sa longévité en prenant soin des mousses intérieures.

    La coque du casque ne doit pas être soumise à une éponge abrasive, à des détergents agressifs ou à des produits contenant de l'alcool. De l'eau savonneuse convient tout à fait après avoir débarrassé le plus gros de la boue avec une éponge douce. 

    Prenez bien soin de ne pas rayer la visière en la nettoyant. Pour commencer, le mieux est de la démonter pour pouvoir bien la nettoyer au niveau de la charnière. Vous pouvez la passer sous l'eau et même la laisser tremper pour décoller les paquets de boue séchée. Si vous détachez ces morceaux alors qu'ils sont secs, vous risquez d'abîmer la surface de votre visière. Vous pouvez ensuite appliquer un produit antibuée.

    Pour nettoyer l'intérieur de votre casque de quad enduro, si vos mousses intérieures ne sont pas amovibles, vous devez vous procurer du shampoing en spray expressément conçu pour cet usage. 

    Si vous avez la possibilité de démonter l'intérieur, vous pouvez laver vos mousses à la main à l'eau savonneuse ou à la machine, sans adoucissant ni assouplissant, à 30° sur avec programme pour linge délicat. Ne mettez pas les mousses en plein soleil afin d’éviter un rétrécissement des plaques de mousses pour les faire sécher mais préférez un endroit aéré.

    Il est très important de bien suivre les conseils du fabricant pour le nettoyage des mousses à l’intérieur de votre casque de quad enduro car en cas de mauvaises pratiques pour le nettoyage, vous risquez de diminuer la capacité des mousses à amortir votre boîte crânienne contre l’intérieur de la coque du casque, augmentant ainsi le risque de lésion cérébrale. 

    Pensez à nettoyer les aérations à l'aide d'un coton-tige humidifié pour qu'elles puissent continuer à remplir leur mission d’aération de votre tête.
    Cela va vous permettre de conserver un confort important lors de vos futurs sessions d’enduro avec votre quad.

    Vous disposez de l'alternative de la cagoule qui est particulièrement confortable en hiver, vous met efficacement à l'abri du froid et protège l'intérieur de votre casque.

    Est-ce que je peux utiliser un casque jet pour faire du quad ? Pourquoi ?

    Le port du casque en quad est obligatoire. Il est stipulé dans l'article R431-1 du Code de la route que "En circulation, tout conducteur ou passager d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur doit être coiffé d’un casque de type homologué". 

    Lorsque vous faites du quad enduro ou encore de la moto cross, vous circulez à un moment ou à un autre sur les routes et vous pouvez être soumis à un contrôle routier. Si vous ne portez pas de casque, qu'il est mal attaché ou pas attaché du tout, vous pouvez être verbalisé et recevoir une amende de quatrième classe de cent trente-cinq euros, la perte de trois points sur votre permis de conduire, et l’immobilisation du véhicule. Votre passager, lui, est également passible de l'amende à cent trente-cinq euros. 

    Dans ce cas, votre casque doit être homologué, ce qui inclut le casque jet mais, n'étant pas fermé, il ne protège pas votre visage en cas de chute ou de choc. Vous aurez bien la visière pour vous protéger des projections et des intempéries mais si vous pratiquez le quad enduro, c'est largement insuffisant. Il est donc plus que déconseillé d'utiliser un casque Jet si vous pratiquez le quad enduro. 

    En compétition, le casque Jet est interdit, sauf en x-trem. 

    Pour ce qui concerne l'assurance, si vous avez un casque de motocross ou un casque de quad enduro, quel qu'il soit, à partir du moment où il est homologué, vous devrez être remboursé en cas d'accident.

    N’oubliez pas que le motocross et le quad enduro est un sport à risque. N’hésitez pas à consulter notre gamme de :

    - Pare Pierre Cross
    - Genouillère Cross
    - Bottes Motocross

  • CASQUES JET
  • CASQUES CROSS ENFANT

    Casque moto cross enfant

    Y a-t-il une différence entre un casque de motocross adulte et un casque de motocross pour enfant ?

    La particularité du casque de moto cross réside dans l'avancée de sa mentonnière pour améliorer la protection en cas de chute. La vitesse en motocross est plus réduite que sur la route mais le pilote, adulte ou enfant, s'expose à davantage de chocs.

    Le casque de motocross a pour fonction de protéger de la boue, de la poussière et des chocs mécaniques en cas de chute ou de projection de pierre bien sûr, tout en laissant le champ de vision ouvert et en procurant une bonne ventilation pour ce sport qui fait transpirer afin de conserver le confort du pilote aussi jeune soit-il.

    En comparaison des casques de moto cross adultes, les casques enfants sont moins volumineux et plus légers. En revanche, les normes de sécurité sont les mêmes et les matériaux utilisés identiques. La calotte en fibre de polycarbonate est commune à tous les casques. Le système d'attache reste également le même.

    La différence qu'il peut exister concerne l'intérieur qui peut être amovible et interchangeable pour pouvoir suivre l'évolution de la croissance de votre enfant. Cela vous permet de changer dans un premier temps uniquement les mousses intérieures et de réaliser quelques économies, avant d'avoir à changer le casque lui-même.

    Pour ce qui est de l'habillage et des décorations, si elles sont déjà variées pour les adultes, elles le sont encore plus pour les casques enfants.

    Y a-t-il des normes de sécurité supplémentaires sur les casques de cross enfant comparé aux casques adultes ?  

    Les normes de sécurité sont exactement les mêmes pour un casque de moto cross adulte fait pour l’enduro ou le cross que pour un casque enfant. La différence concerne les conditions d'accès à la compétition en matière de cylindrée selon l'âge mais le matériel de protection est le même.

    Nous vous rappelons que le casque de moto cross est un équipement de protection individuel qui à pour but de protéger le pilote dans le cadre de la pratique sportive de la conduite d’un deux roues ou quatres roues moto motorisés dans le cadre d’épreuve (officielle ou non) de motocross ou d’enduro. 

    Quels sont les critères d’achats d’un casque de moto cross enfant ?

    Vous devez impérativement acheter un casque conçu pour le motocross. Les casques pour le vélo ou le skate ne sont pas adaptés : ils ne sont pas conçus pour des chocs aussi violents qu'à moto, ne couvrent en général que le haut du crâne et n'ont pas toujours un système d'attache fiable.

    Vérifiez que le casque que vous achetez est aux normes européennes de protection qui est la norme ECE 22/05. Cette norme de sécurité est le critère officiel de l’acceptation du casque de l’enfant de motocross dans le cadre des compétitions de cross ou d’enduro officielle organisée par la fédération française de motocross.

    Comme nous le voyons plus bas, la taille est primordiale à l'achat mais il convient ensuite de vérifier régulièrement qu'elle est toujours adaptée. Si votre enfant vous fait part d'une gêne et que des marques commencent à apparaître sur son front ou ses tempes lorsqu'il le retire, c'est qu'il est temps d'en changer.

    Également, privilégiez les casques de moto cross pour enfant qui possèdent des mousses amovibles afin de pouvoir faciliter le lavage de l’intérieur du casque pour préserver l’hygiène de votre enfant tout le long de la saison.
    De plus au fur et à mesure que votre enfant grandira, afin de préserver sa sécurité, vous aurez la possibilité de changer les mousses de l’intérieur du casque. En effectuant un tel geste, le casque de moto cross pour enfant gardera bien sa place et n’aura pas de jeux entre la coque interne du casque et la boite cranienne de votre enfant.

    Nous vous conseillons aussi de choisir un casque de moto cross pour enfant qui est compatible avec des lunettes cross et des masques de moto cross afin de protéger les enfants

    Comment bien choisir la taille du casque de cross pour mon enfant ?

    Le choix de la taille du casque moto cross enfant est cruciale, vous pouvez avoir le meilleur casque de cross du monde, si sa taille n'est pas adaptée, vous vous exposez à de gros risques en cas d'accident. Pour déterminer la taille adéquate, vous devez mesurez le tour de tête de l'enfant : prenez un mètre ruban (un mètre souple de couturière) et faites le tour du crâne en passant au-dessus des sourcils et des oreilles et en passant par le point le plus proéminent de l'arrière de la tête.

    Si votre mesure tombe entre deux tailles, anticipez le tassement des mousses intérieures et optez de préférence pour la taille la plus petite. Il vous est vivement déconseillé de choisir la plus grande qui vous permettrait de conserver le casque de cross enfant plus longtemps mais exposerait davantage votre enfant à des dégâts fait à sa boite crânienne lors d’une chute malheureuse.
    Le moto cross est un sport à risque et les chutes sont fréquentes. Cela n’arrive pas qu’aux autres ! Protégez votre enfant avant tout ! 

    Il existe des casques de motocross spécialement conçus pour les enfant qui sont évolutifs. Ce qui veut dire que la garniture interne est amovible et interchangeable. Ce qui permet de suivre la croissance de votre enfant en évitant de changer la coque externe de votre casque de moto cross.

    Taille universelle

    4XS

    3XS

    2XS

    XS

    S

    Tour de tête en cm

    47-48

    49-50

    51-52

    53-54

    55-56

    Correspondance dénomination junior

    S Junior

    M Junior

    L Junior

    La taille n'est pas le seul critère, le poids doit être également pris en compte dans le choix du casque de cross ou d’enduro. En raison de la faiblesse des jeunes cervicales, au-delà de la notion de confort, c'est la sécurité de l'enfant qui est en jeu : en cas de choc, un casque trop lourd exercerait une pression trop forte sur les vertèbres. Le poids du casque d'un enfant ne pas dépasser 1/25e de son poids.

    C’est pour cela que nous vous conseillons de vous orienter vers des casques qui sont fait en polycarbonate injecté  comme :

    - Les casques de moto cross Freegun pour enfants
    - Les casques de motocross Shot Racing pour enfants

    Il est de toute façon indispensable d'essayer le casque de motocross qui est destiné à être utilisé par votre enfant. Il ne doit pas bouger lorsque l'enfant secoue la tête et il ne doit pas glisser sur ses yeux. Lorsque vous tenez la mentonnière et que vous exercez une légère pression, le casque ne doit pas changer d'axe. Enfin, vous ne devez pas pouvoir glisser un doigt entre le front et le casque, sinon, cela signifie qu'il est trop grand et que votre enfant court un risque en cas de chute de sa moto entrainant un choc mécanique.

    S'il est trop petit, l'enfant vous fera part de la pression incommodante et vous verrez une marque sur son front ou ses tempes.

    Attention aux enfants qui portent des lunettes : le casque doit être suffisamment spacieux et bien conçu pour laisser passer les branches sans qu'elles ne viennent s'incruster dans le visage, ce qui devient vite irritant et douloureux.

    Quels sont les critères de l'homologation ?

    D'après les "Règles Techniques et de Sécurité" diffusées sur le site de la Fédération Française de Motocyclisme, dans la catégorie Discipline Motocross et Spécialités associées, l'équipement pour ce qui concerne le casque de moto cross est le suivant :

    Il est obligatoire pendant les activités que les participants portent un casque homologué aux normes internationales reconnues par la FIM. Pour ce qui concerne les normes Europe :

    Europe ECE 22-05 ‘P’

    Le casque doit être correctement attaché, bien ajusté et en bon état. Il doit être muni d'un système de fixation par jugulaire avec un système de fermeture de type “ Double D”.

    Les casques de cross pour enfant fabriqués de plus d'une pièce sont autorisés pour autant, qu'en cas d'urgence, ils puissent facilement et rapidement être enlevés de la tête du participant uniquement en détachant ou en coupant la jugulaire

    Les participants peuvent utiliser des lunettes de moto cross ainsi que des visières de protection, et ces dernières doivent être en matière incassable afin d’éviter toutes projections dans les yeux de l’enfant ou du pilote.
    Les visières de casques ne doivent pas faire partie intégrante du casque, ces dernières doivent être des pièces additionnelles !

    Quelques précisions sont apportées par la commission de motocross dans le règlement général des championnats de France de motocross 2018 : 

    Le casque ne doit pas présenter de chocs et il est recommandé de le remplacer si la date de fabrication a plus de 5 ans. Les Commissaires techniques peuvent, le cas échéant, juger que le casque ne présente plus les caractéristiques requises et refuser celui-ci. 

    Les casques ayant un appendice aérodynamique (aileron) sont interdits, sauf ceux qui sont homologués d’origine avec cet accessoire. 

    Les cheveux longs doivent obligatoirement être attachés dans le casque. 

    NORMES NATIONALES : ECE 22-05 

    Le numéro d’homologation doit toujours commencer par 05. Sous le numéro d’homologation, figure le numéro de série du casque cousu sur la jugulaire ou la garniture intérieure du casque. Entourée d'un cercle, la lettre E suivie d'un chiffre indique l'origine du pays d'homologation, E2 pour la France.

    En dessous figure le numéro d'homologation, nombre dont les deux premiers chiffres indiquent le règlement utilisé (05 pour 22-05). Apparue avec le règlement 22-05, une lettre indique ensuite le niveau de protection offert par la mentonnière. 

    Le J concerne les jets ou demi-jets, dépourvus de protection maxillaire. Le P assure d'un seuil minimal de protection de la mâchoire. À l'opposé, NP (protection maxillaire non intégrale) précise que la mentonnière n'a pas répondu au test spécifié. Quant à la dernière série de chiffres, elle désigne le numéro de série de production. 

    Comment savoir si un casque de cross enfant est homologué pour la compétition ? 

    Pour la compétition, l'homologation d'un casque cross enfant n'est pas différente de celle d'un casque de moto cross adulte, il doit donc obéir à toutes les règles énoncées dans le paragraphe précédent.

    Comment prendre soin du casque cross de mon enfant après son usage ?

    Un nettoyage consciencieux du casque garantis à la fois le confort et l'hygiène mais aussi sa longévité car le nettoyage des mousses de joues leur redonne leur forme originale. Même si le casque enfant est amené à être changé souvent en raison de la croissance, il est important de bien l'entretenir, intérieur ET extérieur.

    Pour l'extérieur, retenez d'abord que vous ne devez pas utiliser de produits contenant de l'alcool donc proscrivez les nettoyants pour vitres et les solvants. Bien sûr, jamais d'éponge abrasive !

    Pour un nettoyage intégral, dévissez la visière (en commençant toujours par la vis centrale puis celles de côtés pour ne pas faire forcer son arc). Avec une éponge douce, retirez le gros de la boue et autres saletés puis finalisez avec un tissu microfibre imbibé d'eau tiède savonneuse ou d'un produit nettoyant spécialisé. Séchez le tout avec un chiffon doux et remontez la visière.

    Pour l'intérieur, démontez les mousses de joues et la coiffe. Cela vous permet de nettoyer l'intérieur de la calotte à l'eau savonneuse et ainsi de la désinfecter et la désodoriser à la fois. (Si vos mousses ne sont pas démontables, vous devez vous procurer des sprays conçus à cet effet.)

    Les mousses peuvent être lavées à la main mais aussi en machine à 30° en choisissant un programme délicat et sans utiliser d'assouplissants ou d'adoucissants. Laissez-les sécher à l'air libre mais évitez de les mettre en plein soleil car elles pourraient mal réagir aux UV trop violents.

    Pour les ouvertures, utilisez des cotons-tiges imbibés d'eau pour pouvoir vous débarrasser de toutes les impuretés incrustées dans les recoins les moins accessibles.

    Une fois que tout est sec, remontez les mousses et votre enfant est prêt pour une nouvelle sortie.

  • CAGOULE et BONNET
  • DESTOCKAGE CASQUE ADULTE
  • DESTOCKAGE CASQUE ENFANT
Résultats 1 - 100 sur 314.

Résultats 1 - 100 sur 314.

Quelles sont les différences entre un casque de moto et un casque de moto cross ? 

Les différences entre les casques de moto tout terrain, les casques de quad et les casques de moto de route résident directement dans leur conception. En effet, chacun de ces différents casques de moto possèdent des spécificités qui répondent aux besoins des conducteurs de ces engins à deux roues que sont les motos. Par exemple, la différence entre les casques de moto-cross et les casques de moto spécialement conçu pour la route (ou casque jet) est tout d’abord dans le respect des différentes normes de sécurités routières qui impose aux fabricants de casque de moto routier plusieurs choses comme un nombre de bande réfléchissante défini qui doivent être posées à certains endroits spécifiques du casque de moto routier. De plus, les différents types de casque de motocross possèdent des caractéristiques techniques que le casque de moto routier basique n’a pas.

 

Ces caractéristiques techniques sont :

- Un poids plus léger ce qui permets au conducteur de motocross un confort accru lors de sa conduite sur un terrain de motocross MX par exemple. Cette différence de poids entre le casque de cross et un casque de moto homologué route permets une plus grande liberté de mouvement au niveau du cou pour son utilisateur. De plus, il faut savoir que les compétitions de moto cross ou d’enduro à l’échelle régionale via la FFM ou via UFOLEP durent en moyenne 30 minute. De ce fait, l’état de fatigue du pilote en enduro ou en cross ne serait pas pareil sur le poids du casque de moto cross fait entre 1 et 1,5kg comparé à un casque homologué route qui lui dépasse facilement les 2,5 kilogrammes.

- Une plus grande ouverture au niveau des yeux. Cette différence de conception permet au pilote de moto cross ou de quad une visibilité accrue. Ce qui est une chose très pratique lorsque le pilote est dans une compétition de course en motocross ou encore en enduro.

- Une visière différente entre le casque de route et le casque de moto cross pour l’enduro ou les différentes disciplines de cross. La visière du casque de quad, ou du casque de motocross est là en réalité pour protéger le pilote des éclaboussures, des rayons du soleil qui peuvent être parfois aveuglant et diminuant la vision du pilote. De plus, la mentonnière des casques de cross est plus compacte et plus élaborée que les traditionnels casques intégraux spécialement conçu pour la route.

- Une meilleure ventilation. Il ne faut pas oublier avant tout que le motocross ou l’enduro sont des sports ! Et qui dit sport, dit transpiration. Il est donc indispensable que le corps du pilote (et surtout au niveau de la tête) possède la capacité de se refroidir rapidement.

 

Quels sont les différents types de casque de moto cross ? Et pourquoi une telle différence ?

Il y a – pour faire simple – deux grands types de casque de moto tout terrain et de quad :

Les casques qui sont spécialement conçu pour une pratique sportive du type enduro et pour une autre discipline sportive qui est le cross. Le pilote de motocross doit donc effectuer son choix aux niveaux de casques sur la discipline qu’il pratique. Un casque de motocross (ou de quad) pour l’enduro par exemple sera beaucoup plus léger qu’un casque qui sera utiliser dans la discipline du cross. Cette différence s’explique par la différence de temps des différentes épreuves de ces disciplines. Sur une épreuve de cross par exemple qui dure entre 30 et 40 minutes, la fatigue sur les cervicales du pilote de motocross sera moins importante qu’une épreuve d’enduro qui peux durer plusieurs heures. On retrouve cette caractéristique de poids également sur la gamme de casque de quad enduro que nous vous proposons sur tonnycat.com Également, tous les casques de moto-cross ne sont pas égaux !

En effet, en fonction de la gamme dans laquelle vous allez acheter votre casque de motocross, il y aura des différences entre les modèles de diverses gammes. Sur Tonnycat.com, nous vous proposons 3 grandes gammes de casque de motocross :

 

Des casques de motocross dit “classiques” ou “entrée de gamme”.

Ces modèles de casques de motocross sont principalement des entrées de gammes qui vous protège correctement et sont plutôt destinés à un public de personne qui commence cette activité sportive de 2 roues motorisé tout-terrain. Le prix des casques de moto-cross qui s’adresse plutôt à des “amateurs” ou à des pilotes de moto-cross qui pratiquent ce sport motorisé de manière occasionnelle oscille entre 90 et 150€.

 

Des casques de cross "haut de gamme”,

eux s’adressent plutôt à un public de pilote de motocross assidus dans la pratique et qui font de la compétition. Ces casques de moto sont destinés à des utilisateurs réguliers et possèdent les spécificités suivantes :

- Ils sont entièrement personnalisable au niveau de la casquette, des mousses de confort du casque et des accessoires.

- Le matériel utilisé pour construire la coque du casque de moto-cross est principalement de la fibre de carbone ou de la fibre de verre afin de pouvoir garantir une robustesse en cas de choc à tout épreuve permettant de garder la tête du pilote en sécurité tout en diminuant drastiquement le poids du casque de motocross, garantissant ainsi un confort sans égale au pilote de cross.

- La qualité des mousses à l’intérieur du casque sont spécialement conçues pour avoir une meilleure absorption des chocs et sont généralement entièrement démontables et possède déjà à la base un système anti-microbien.

- La coque interne est généralement en mousse EPS hautement absorbantes au niveau des chocs ce qui augmente par conséquent la sécurité du pilote en cas de chute grave à haut vitesse lors d’une compétition.

- Certains casques de cross (notamment ceux de la marque Just1) sont compatibles avec des minerves de motocross.

- Les casques de moto cross haut de gamme possède une homologation de type ECE 22/05 et DOT

Ces casques haut de gamme pour les professionnels sont par exemple :

- Le casque Bell modèle Motto 3 en Matte Silver/Black/Blue Stripe

Le Casque Just1 modèle J12 Flame Bleu/Rouge

 

La troisième gamme est un peu plus spécifique, puisqu’il s’agit des casques modulables.

Ce dernier type de casque intégral possède la capacité d’avoir une visière qui se rabat afin de permettre un meilleur aérodynamisme comme l’ont par exemple les modèles suivants :

Le casque de cross de la marque Bell modèle MX9-Adventure Mips Gloss White

- Le casque de moto-cross de la marque O’neil modèle Sierra 2 Slingshot Bleu

   

Comment choisir son casque de moto cross et quels sont les critères d’achats d’un casque de cross ?

Pour bien choisir son casque de moto cross il faut prendre en compte 6 critères qui sont indispensables afin d’être satisfait de son achat.

1 - Le poids : Le poids est un critère déterminant dans le choix de votre casque. Comme il a été dit plus haut, il existe deux grands types de pratique dans le motocross : le cross et l’enduro (épreuve d’endurance). Ces deux disciplines de la moto cross ne possèdent pas les mêmes durées de temps. L’enduro est une épreuve qui dure plus longtemps qu’une compétition de cross. C’est pour cela que le choix d’un casque en fonction de son poids et du type de compétition ou d’activité pratiquée par le pilote de cross est primordiale. Si votre compétition d’enduro ou vos sessions de cross avec vos copains durent plusieurs heures, alors il faudra bien évidemment vous diriger vers un casque de cross dont le poids oscillera entre 1000 et 1300 grammes. Un casque de motocross plus léger vous permettra d’éviter cette sensation de rigidité au niveau du cou, ce qui va objectivement améliorer votre confort.

2 - La résistance aux impacts mécaniques : Le but d’un casque en motocross est relativement simple : protéger votre tête des chocs mécaniques (chute en motocross, impact avec un objet sur le parcours d’enduro etc...) lors des compétitions FFM ou des compétitions UFOLPE par exemple.

Il y a deux parties dans le casque de cross qui vont protéger votre tête :

- La coque du casque qui est composée soit en fibre de carbone (ou en fibre composite) pour les modèles les plus léger. Tandis que les modèles de casques cross les plus lourds eux auront une coque faite en polycarbonate. L’avantage d’un casque en fibre (composite ou carbone) est que la calotte du casque de cross va “travailler” ou se “déformer” afin d’absorber une grande partie du choc laissant le reste de l’onde de choc être absorbée par les mousses du casque cross.

- La deuxième partie qui va protéger votre tête en absorbant les chocs sont les mousses épaisses qui se situent à l’intérieur de votre casque. Dans les casques de moto cross haut de gamme, les mousses sont très généralement dé-clipsables ce qui offre un énorme avantage hygénique puisque vous pourrez les laver.

3 - La Ventilation : La ventilation est un critère essentiel dans son choix de casque cross, pour des questions assez évidentes de confort et de sécurité. Sur les modèles de casques cross que nous vous proposons sur tonnycat.com, il y a plusieurs types de mode de ventilation via des ventilations frontales, un tissu hypoallergénique aéré ou encore une technologie Silvercool.

4 - Le système d’attache du casque de cross : Le seul est unique système d’attache qui est toléré par les juges lors du contrôle technique d’avant compétition est le système dit de “ Double D”. Il s’agit du système le plus fiable et le plus sécurisant pour les pilotes. Si vous souhaitez faire de la compétition, alors nous vous invitons fortement à faire attention au type d’attache qui est utiliser dans le modèle de casque de cross enduro ou mx que vous sélectionnerez.

5 - L’homologation : Il faut savoir que dans le cadre d’une compétition officiel, un contrôle technique de la part des arbitres sera effectué et le contrôle du casque est bien entendu dans la check-list. Un casque qui est homologué pour la compétition et qui passera le contrôle technique aura moins de 5 ans à partir du moment de sa sortie d’usine. Le casque ne doit pas être endommagé également et doit posséder une fermeture de type double D au niveau de la sangle jugulaire. Afin de vérifier si le casque date de moins de 5 ans à partir de sa sortie d’usine et qu’il est conforme aux normes de sécurités en vigueur, il faut consulter l’étiquette qui est située sur la sangle jugulaire du casque crosse MX ou du casque enduro.

6 - Votre casque de cross doit être compatible avec votre masque : La plupart des casques de marque de motocross sont compatibles avec votre masque de moto-cross. Seulement, il faut avoir conscience que ce n’est pas une règle générale pour toutes les marques ettous les modèles.

7 - Vérifiez la compatibilité des accessoires : L’équipement du pilote de motocross est varié et multiple. En effet, vous avez besoin d’une minerve de cross par exemple alors dans ce cas-là il faut impérativement que vous vérifiez si votre casque est compatible avec un tel équipement de sécurité pour le cross ou l’enduro. Quels sont les meilleures marques de casque de motocross ? Sur notre site (tonnycat.com) nous vous proposons plusieurs marques de casque cross pour les motards. Néanmoins nous attirons votre attention sur les marques suivantes :

Casque Motocross Shot

Casque Freegun et Casque Freegun Enfant

Casque Motocross Oneal

- Casque Bell

- Casque motocross Kenny

Casque Thor

Nous proposons bien évidemment d’autres marques de casque de moto pour le cross et l’enduro, pour cela, il suffit de se rendre sur la catégorie présentant nos marques motocross.

  

Quels sont les différents accessoires compatibles avec un casque de cross ?

Il existe plusieurs accessoires qui sont indispensable pour le casque de cross ! Le premier accessoire de motocross qui est un must-have sont les lunettes de moto cross. En effet, ces dernières sont indispensables pour protéger les yeux du pilote des éclaboussures, des projections d’eau ou de boues ! Le deuxième accessoire qui est éventuellement compatible avec certains modèles de casque cross sont les minerves de cross qui est un équipement du pilote de cross permettant de protéger votre nuque lors d’une mauvaise chute en compétition ou en session avec vos amis riders. Il est également essentiel que le style graphique de votre casque de motocross soit en adéquation avec votre tenue de motocross ! Il faut avoir du style dans les compétitions MX !

 

Quels sont les critères pour choisir la bonne taille de casque moto cross ?

Il est important de choisir la taille adéquate à votre tête pour des raisons évidentes de sécurité. Nous vous conseillons de prendre un mètre de couturière et de mesurer la circonférence de votre tête à partir de 2,5 cm au-dessus des sourcils tout en restant droit. Le nombre de centimètre que fait la circonférence de votre tête vous indiquera quelle taille prendre au moment d’effectuer votre achat puisque sur les onglets des tailles nous indiquons à quelle circonférence de tête en cm corresponds la taille. En cas de doute, nous vous conseillons de toujours prendre la taille inférieure, pour la simple et bonne raison qu’avec le temps, les mousses de votre casque vous se tasser, ce qui avec le temps, va provoquer un léger vide entre le casque et votre tête. Afin de faciliter votre choix nous vous proposons sur tonnycat.com deux catégories de casques :

Les casque de moto cross adulte

Les casques de moto cross enfant

 

Quand est-ce que je dois changer mon casque ?

Généralement, si vous effectuez des soins et que vous n’avez pas eu de gros chocs avec votre casque, alors il est conseillé d’effectuer un changement de votre casque. En revanche, avec l’usage, il arrive très souvent que les mousses de votre casque se tassent. Ce qui a un double effet. Le premier effet et que l’absorption d’une onde de choc en cas de chute (par exemple) ne serait plus optimale qu’à la sortie d’usine du casque. Le second effet et que votre casque tiendra moins bien sur votre tête ce qui retirera du confort lors de son utilisation. Il est a noté qu’avec le temps, la coque se fragilise à cause des micro-chocs usuels lors des séances de cross ou d’enduro, de l’humidité, des variations de température, des rayons UV provenant du soleil etc... Si vous vous apercevez que la coque de votre casque n’est plus dure, fêlée ou encore craquelée alors il devient indispensable de prendre un nouveau casque de motocross.

 

Comment prendre soin de son casque de motocross ?

Si vous avez la chance d’avoir un casque de motocross avec les mousses qui sont démontables, alors nous vous conseillons d’enlever ces mousses et de les nettoyées afin de préserver une hygiène irréprochable une fois le casque sur votre tête. Également, si vos mousses se tassent, alors n’hésitez pas à les changées. Pour préserver la durée de vie de votre casque de motocross nous vous conseillons également de le conserver à l’abris de la lumière du soleil dans un endroit sec. Évitant ainsi à la coque externe de se dégradée rapidement et lui permettant de conserver ses performances d’absorption des chocs mécaniques.


Trustpilot